Défi : 30 jours sans sucre

chouAvant de commencer : Ce qui m’a poussé et motivé à commencer?
Pour faire bref, je revenais tout juste de vacances, durant lesquelles j’ai passé mon temps en pleine crise d’allergie. C’était terrible.
De plus je venais de passer 3 mois à reprendre le sport 4 fois par semaine et je voyais de petits résultats assez satisfaisants, je me suis donc dit que si j’arrêtais le sucre je les verrais surement encore plus.

Une fois lancée : Tout d’abord j’ai lu des articles sur l’arrêt du sucre tous les jours.
En me convainquant au bout de seulement 4 jours que j’en ressentais, effectivement, déjà les effets. Ne me jugez pas, tout était bon à prendre pour tenir. Ceci dit un premier effet est apparu assez vite, vous le verrez un peu plus bas.
Ensuite, l’avantage de se fixer 30 jours m’a permis de ne pas craquer, contrairement au fait de se fixer une nouvelle résolution pour une durée indéterminée. Ce qui m’a amené à réagir beaucoup mieux face aux tentations. Lorsque je suis tombée sur du sucre la question ne s’est pas posé, ou alors, pas longtemps. Je m’étais fixé 30 jours donc je m’y tenais point barre. 
Finalement j’ai vite vu un changement dans mon comportement, puisque d’habitude je luttais pour finir par craquer, je sentais donc que j’étais sur la bonne voie.

fraise
Ce dont je me suis rendu compte c’est qu’arrêter le sucre c’était très bien, mais si c’était pour ne manger que du salé, autant déclarer la souffrance pour 30 jours tout de suite.
Il me fallait donc des substituts pour tenir et surtout rééquilibrer mon alimentation.
Le premier substitut trouvé à été: pain de mie, beurre de cacahuètes, banane, un délice !

(Alors oui, je tiens à aborder un point important, lors de la première semaine je buvais du jus de fruits industriel et manger du pain de mie.. Je ne m’étais pas rendu compte – ou -j’avais volontairement oublié qu’ils en contiennent beaucoup.. 
C’est pour dire à quel point on oublie que nous en consommons déjà énormément sans nous en rendre compte. J’ai donc catalogué deux sucres: les sucres évident (gâteaux, etc) et les sucres dissimulés (le pain de mie, etc). Donc si comme moi vous êtes un(e) adepte du sucre évident vous en rajouté déjà une couche énorme par rapport à votre consommation dissimulée)

Bref revenons sur les substituts.
Pour le reste du temps je me suis donc mise à manger mon beurre de cacahuète sur la banane directement, et ça faisait très bien l’affaire. Alors pour les substituts je ne me suis autorisé que ceux ne contenant que 5g de sucre pour 100g de produit – enfin à peu près. Mon beurre de cacahuète en contenait donc un peu, mais, j’en ai rarement consommé, c’était surtout dans les moments durs pour ne pas craquer avec quelques choses de pire.
J’ai donc consommé du beurre de cacahuète, bu un cocktail sans alcool, une bière, pas mal de chips.. maaaais je préférais avoir de petits écarts controlés et tenir jusqu’au bout.
Vous comprendrez dans les résultats pourquoi.

D’ailleurs pour ceux que ça intéressent j’ai trouvé un beurre de cacahuète sans sucre sur Amazon.

Capture d’écran 2019-07-02 à 13.53.02.png
beurre de cacahuète sans sucre

Pour le reste des substituts j’ai eu de la chance d’arrêter à la meilleure période car nous sommes actuellement en plein été, il y a donc le choix entre le melon, la pastèque, les fraises, les pommes..
D’ailleurs petit tips de ma belle soeur, la salade pastèque /fêta/ olives noires + huile d’olive sel/ poivre, est un délice et fait un bien fou! Alors oui, moi aussi j’étais peu convaincue avant d’essayer mais je vous la recommande !
Il y a aussi la salade orange, échalotes, olives noires qu’une amie m’a fait gouté et même topo.
Ah et j’allais oublié, une pomme coupée en morceaux avec juste un peu de cannelle, quel plaisir quand on est en manque de sucre ou encore de l’eau parfumée à la menthe et au citron. 

En fait je crois que quand je manquais de sucre tout ce dont j’avais envie c’était du goût, voilà pourquoi pendant des années les fruits ne me faisaient pas kiffer du tout. Maintenant que je les ai associé à du gout et à quelque chose de bon (dans tous les sens du termes) ca va mieux.
tomates
Ah la tentation.. cela serait démagogique de ne pas vous en parler.
Mais c’est aussi super important, car cela me permets d’aborder un point qui m’a rendu folle: les articles qui parlent du zéro sucre.
Ces mêmes articles qui nous foutent des putains de photos de donuts enduits de chocolats ou de glaces ou.. tout ce qui vous fait envie quand vous arrêtez le sucre…
J’ai eu envie d’écrire à chaque personnes ayant écrit ces articles pour les pourrir, cela m’a littéralement choquée.
Voilà pourquoi dès le début de mon défi j’ai pris la décision de ne vous foutre que des photos de fruits ou de légumes sur cet article. Cela me paraît logique, mais apparemment pour certains bien moins. Oui, le manque de sucre et la frustration à pu m’irrité, un peu.. 

Les grandes surfaces, n’en parlons pas, mieux vaut avoir manger au moins 20/30 minutes avant un substitut ou fruit tout simplement pour être parait à ne pas craquer. Je m’estime très chanceuse de ne plus faire mes courses qu’en local et beaucoup moins dans les grandes surfaces.

Mais encore une fois le fait de me savoir partie pour 30 jours m’a bien aidé et le fait de s’autoriser de petits plaisirs comme le beurre de cacahuète.

Ceci dit, je dirais pour terminer cette partie que manger moins de sucre ouvre moins souvent l’appétit, quand même.. je me suis sentie bien plus souvent rassasiée tout au long de la journée que d’habitude, donc ça a été, malgré la difficulté dans les moments de fatigue ou d’ennuis.

 

salades.jpgLes résultats, il y en a eu plusieurs, le tout premier cela a été : mon ventre.
Il a dégonflé à une vitesse folle dès les premiers jours. Cela n’a pas été du à l’arrêt du sucre uniquement, mais à la consommation nouvelle de fruit et légume (pourtant pas si grosse au début), je préviens donc, ce défi a commencé par un nettoyage, si vous voyez ce que je veux dire…
En quatre jours je voyais une différence flagrante, je n’ai fais que de toucher mon ventre pour me rendre compte de à quel point il avait dégonflé et comme c’est agréable de voir et sentir son ventre se dégonfler au fur et a mesure…

Le deuxième changement extraordinaire que j’ai pu voir : ma peau (eczéma).
Au bout de 14 jours ma peau est devenue douce comme je n’ai jamais pu l’avoir.

Ah oui grosse parenthèse, je souffre de ma peau sèche depuis mon plus jeune âge, enfin peau sèche, c’est carrément de l’eczéma hein. Et parmi mes nombreux tests pour améliorer celle-ci j’ai arrêté le lait pendant 2 ans.
Et bien les résultats ont été plus fous en 14 jours sans sucre et en mangeant plus de fruits et légumes qu’en 2 ans sans lait, si si je vous promets. 
J’avais lu que ceux qui avait déjà une belle peau ne verraient pas de résultats en plus.
Mais alors moi… je m’en frotte les bras à longueur de journée pour en profiter.

Le troisième : ralentissement de mes allergies.
Je remarque désormais que je ne me mouche que lorsque je suis fatiguée et faible.
Quand je suis en pleine forme tout va nettement mieux qu’avant, l’évolution est aussi dingue que pour ma peau.

La quatrième: la masse grasse et le poids.
Mieux qu’un texte, une preuve par l’image.
IMG_1520

IMG_1521
le -1,2kg concerne le mois de juin, aujourd’hui le 2 juillet j’en suis à -2,5kgs (valeur sur les pointillets)

fleurs.jpg
Bref, comment avoir envie de fruits quand tu trouves du sucre dans d’autres aliments?
Pour ceux qui comme moi n’étais pas très fruits je vous conseille donc vivement cette expérience pour connaitre cette satisfaction du sucre grâce aux fruits. 

Bref, cherchez ce qui vous fera prendre du plaisir dans les bonnes choses pour vous. Testez des recettes, goûtez de nouvelles choses. 

Bref, si vous craquez faites-le en douceur, mais ne culpabilisez pas, vous êtes partis pour 30 jours, vous verrez ca va aller. 

Bref, comme je l’ai dis plus haut je me suis autorisé 2/3 écarts, parce que le but n’était pas non plus de me faire souffrir.
Et je peux dire que c’est sans regret car j’ai profité et j’ai continué par la suite, je pense que c’est une bonne technique pour créer une nouvelle habitude. Je savais que ces moments se feraient rares, donc je n’ai pas culpabilisé.

Bref, je pense qu’aux vues des résultats obtenus pour mon cas je vais continuer.
En me faisait plaisir le dimanche matin par exemple, avec un petit déjeuner où il y aura du salé, des fruits et un peu de confiture par exemple, ou un pain au chocolat.

Bref, j’ai lu pendant ce défi que : »Les addictions se caractérisent par une impossibilité à contrôler un comportement malgré la connaissance de ses conséquences négatives. »
Alors le mieux reste encore de prendre connaissance des conséquences positives. 

Aline.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s